Être grand frère

Je mentirai si je vous disais que je n’ai pas craint sa réaction.

Quand j’ai retiré mon implant en 2016 pour lui c’était clair : il ne voulait pas de bébé. C’était bien mais chez les autres. Il avait l’air d’apprécier sa vie de fils unique.

Moi je voulais absolument un écart d’âge pas trop grand entre mes enfants. J’ai 8, 10 et 11 ans d’écart avec mes frères et soeurs et les liens sont différents. Je veux vraiment qu’ils puissent jouer et partager leur enfance. La vie aura voulu qu’il ait 4 ans d’écart et c’est très bien ainsi. Gabriel est autonome et franchement c’est agréable car un nourrisson ça prend énormément de temps…

Tout le long de ma grossesse, il était persuadé que sa petite soeur serait déjà marcher à quatre pattes à peine sortie de mon ventre. Il avait l’image des bébés chez la nounou, déjà grand, qui se déplace et met tout à sa bouche. Sa réaction quand il l’a vu la première fois : « Oh elle est toute petite. Elle a des toutes petites mains ». Il était surpris mais très heureux !

Je l’avais prévenu qu’elle prendrait beaucoup de temps. Nous avions lu plusieurs livres sur l’arrivée d’une petite soeur. Je lui explique souvent que je suis désolée de ne pas être avec lui plus souvent. Mais il me rassure en le disant que je suis la meilleure des mamans et là mon coeur fond. Il n’a pas une once de jalousie. Il profite dès qu’il peut pour s’installer sur moi et profiter de mes câlins (du coup je n’ai plus une minute à moi mais c’est ça aussi être maman).

J’essaie de faire un maximum de chose avec lui. L’avantage de l’allaitement, c’est que j’ai toujours un bras de disponible pour les câlins, lectures et autres jeux de société. Je lui prévois des activités que l’on fait ensemble pendant que la petite soeur dort. Si je ne peux pas assurer le rituel du soir, on fait la lecture dans le canapé.

Mais il est toujours près d’elle et il faut toujours qu’elle soit près de nous. Il l’a présenté à tous ses camarades de classe, à la maîtresse, dès que quelqu’un vient à la maison (une personne connue ou non : genre la factrice « tu as vu ma petite soeur. Elle est magnifique ».) Il l’a regarde avec des yeux amoureux et ça me fait fondre ! Il lui prête même ses doudous quand il va à l’école ou quand elle pleure. Il essaie de la bercer en lui chantant « Fait dodo la petite Aurore ». Il lui fait des câlins. Lui fait tester ses jouets dans la salle de jeux. Quand on va dans les magasins, il ne regarde les vêtements QUE pour sa soeur. Il est très heureux quand elle reçoit des cadeaux et n’est même pas jaloux !

Je suis hyper fière de lui. De mon grand encore si petit. Je l’aime tellement ♡

Nos lecture sur l’arrivée d’une petite soeur (ou un petit frère) :

D’après ces albums, j’ai créé un jeu type « 7 familles » chaque famille est constituée d’un papa, une maman, un grand frère, une petite soeur (ou frère). J’ai ajouté notre famille à la naissance d’Aurore.

Carpe Diem*

Publié par

Maman de Gabriel et Aurore, je partage mon quotidien et mes passions à travers mon blog.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s